D’une manière générale, les vêtements pour travailler dans la santé sont portés pour limiter les risques d’infections. Les infirmiers et les médecins doivent obligatoirement les porter et le changer quotidiennement, car ils sont très exposés aux microbes. Voici certains des accessoires qui constituent le vêtement porté par le personnel de santé.

La blouse médicale

Long d’au moins 90 cm, la blouse médicale couvre une grande partie du corps de son porteur. Elle est généralement de couleur blanche, en signe de la propreté. Mais il est également des blouses de couleur vertes ou bleues. En plus de distinguer le personnel soignant des autres personnes qui circulent dans l’établissement de santé, elle permet de réduire les risques de transmission des agents pathogènes.

La tunique médicalehabil medecin

Plus courte qu’une blouse médicale, c’est une tenue à manche courte munie d’un système d’ouverture qui la rend facile à enlever sans qu’il ne touche le visage de son porteur. Elle est suffisamment longue pour couvrir une partie des cuisses. Elle est plus légère et plus respirante, apportant ainsi beaucoup plus de confort. Elle permet à son porteur de se protéger contre les pathologies nosocomiales qu’il est susceptible de contracter lors des visites médicales.

Les chaussures médicales

Dans l’exercice de son métier, la majeure partie du personnel soignant est amené à faire beaucoup d’aller-retour entre les différentes salles de l’établissement où il travaille. Il lui arrive aussi de rester debout pendant de long moment. C’est dans ces circonstances qu’il a besoin des chaussures médicales de type sabot. Légère, rigide, et facile à enlever, ces dernières lui permettent d’être plus confortable dans ses mouvements. Elles ont été conçues pour être portées de longues heures sans fatiguer leur porteur. Elles sont munies de semelles antidérapantes pour éviter les glissades.

Le couvre-chef

Le calot et la charlotte sont les couvre-chefs utilisés en milieu médical. Généralement, ils sont portés dans les blocs opératoires. Ils permettent de couvrir les cheveux de ceux qui les portent. Ils servent à limiter la propagation des agents pathogènes provenant des cheveux qui sont susceptibles de contaminer tout le bloc opératoire.